24 août 2023

Table de négo : mois d’août

De retour des vacances estivales, la table de négociation s’est réunie le 24 août dernier pour marquer le début de la session qui sera des plus actif. Les discussions se poursuivent et permettent d’approfondir de part et d’autre les pistes de solution à nos différends quant aux questions suivantes :

  1. L’intégration des maîtres de langue dans la convention collective des professeures, professeurs: La direction s’est dite ouverte à cette intégration. Dès lors, les discussions avancent bien à ce sujet et portent sur la façon d’y parvenir et les modalités afférentes, le cas échéant.
  2. L’évaluation statutaire : Dans l’optique de l’élimination de l’évaluation statutaire aux 5 ans, nous avons convenu de présenter prochainement à la direction une contre-proposition qui nous semble rejoindre l’objectif de la négociation, soit de réduire le temps dédié à cette opération, d’une part, et l’objectif de l’évaluation, soit de refléter le caractère positif du travail effectué, d’autre part. La contre-proposition consiste en l’ajout d’une brève section au début du plan de travail (clause 10.14) permettant aux professeur·e·s de présenter à l’assemblée départementale, en 250 mots, la principale activité réalisée pour chacune des composantes de la tâche au cours de l’année précédente. En ce qui concerne les composantes « recherche » et « services à la collectivité externe », nous discutons de la possibilité pour les profs le souhaitant d’utiliser le CV commun « générique », qui couvre ces aspects, plutôt que de retranscrire leur principale réalisation dans ces domaines. Cette possibilité ne dispenserait toutefois pas les profs de compléter les paragraphes de 250 mots pour les aspects relatifs aux composantes « enseignement » et « services à la collectivité interne ».

Bien que les discussions soient positives actuellement sur nos demandes ci-dessus, aucune des avancées ne fait l’objet d’une entente formelle. La direction nous a clairement signifié, à plusieurs reprises, que toutes ces avancées (maître de langue et évaluation statutaire) sont conditionnelles à l’acceptation de la demande de la direction d’intégrer un plancher d’emploi mobile dans notre convention collective.

Il est important que vous soyez informé.e.s de l’insistance de la direction à connaître notre position quant au plancher d’emploi mobile. Nous vous rappelons que les membres de la direction souhaitent mettre en place un plancher mobile leur permettant de réduire ou d’augmenter le nombre de postes de profs en fonction du nombre d’inscriptions étudiantes. Les représentant·e·s de la direction se sont engagé·e·s à faire une présentation détaillée de ce concept le 29 septembre prochain. Nous vous tiendrons au courant.

  1. Les discussions sont toujours en cours sur l’article 15: il est question des mesures disciplinaires et de leur suppression du dossier des profs après un certain délai, particulièrement celles émises en fonction des politiques no 16 et 42. Toutes les autres demandes sur l’article 15 sont pratiquement réglées.
  2. Gestion des banques de crédits (clause 10.07): Nous sommes enthousiastes quant à l’évolution des discussions entourant nos demandes relatives à la gestion de la banque des crédits d’enseignement et d’encadrement des travaux des personnes étudiantes. Nous attendons un retour sur ce point prochainement.
  3. Les définitions (article 1) : Nous avons aussi des ententes sur certaines définitions telles que « chaire », et « titulaire de chaire », ainsi que sur le maintien de la définition de « doyen, doyenne » dans la convention collective en y intégrant la possibilité que le prof sollicitant le mandat puisse provenir d’une autre faculté.

L’automne sera un moment culminant pour la négociation puisque les discussions porteront sur la charge de travail, les droits liés aux congés familiaux et de maladie, le plancher d’emploi et les demandes salariales. Il est donc important que votre soutien au Comité de négociation soit très visible : par l’apposition du bandeau de signature dans vos courriels, par votre implication dans les activités du Comité de mobilisation (pourquoi ne pas vous joindre au comité!)… et par votre soutien aux personnes que vous avez déléguées pour vous représenter au SPUQ. L’implication de toutes et tous dans la mobilisation est cruciale : envoyons un message fort et uni à la direction!

SOLIDARITÉ et IMPLICATION sont indispensables à la conclusion d’une bonne convention collective. La force du nombre est décisive dans l’amorce de cette partie des négociations.

27 juin 2023

INFO-NÉGO ZOOM

Section INFO-NÉGO
13 juin 2023

Info-négo Zoom – 22 juin 2023 à 14h

12 juin 2023

Principe de cogestion à l’UQAM

Section INFO-NÉGO
8 juin 2023

Table de négo : mois de juin

Le 8 juin 2023 s’est tenue une rencontre de négociation à laquelle le recteur,  Stéphane Pallage,  a assisté afin de donner sa vision sur les demandes relatives à l’intégration des maîtres de langue à la convention collective des professeur·es, l’enseignement en ligne et l’évaluation statutaire.

Le comité de négociation a apprécié l’ouverture de la direction pour améliorer la situation des maîtres de langues qui, disons-le, font face à plusieurs obstacles dans l’accomplissement de leurs tâches en raison de leur statut.

Pour ce qui est de l’enseignement en ligne, d’emblée, il a été fait mention du dépôt récent à la Commission des études, du rapport portant sur  la consultation institutionnelle à ce sujet et de la nécessité d’en approfondir les résultats afin de poursuivre la discussion. L’échange a toutefois permis au comité de négociation de saisir la vision préconisée par la direction qui s’exprime sous la forme de principes directeurs en matière d ’enseignement en ligne. En revanche, pour le comité de négociation, il est fondamental qu’il y ait une cohérence institutionnelle entre la mission universitaire et les objectifs pédagogiques relativement au développement de l’enseignement en ligne. De surcroit, les professeur·es doivent avoir le choix d’enseigner ou de ne pas enseigner  en ligne et la possibilité de bénéficier de tout le soutien financier, technologique et humain adéquat pour assurer le maintien de la qualité de l’enseignement dispensé.

Enfin concernant le retrait de l’évaluation statutaire, les parties ont rediscuté de la piste de solution envisagée le 26 mai 2023 et une entente apparaît imminente.

Pour conclure, la direction a manifesté des incertitudes en ce qui concernent les réponses attendues d’elle sur l’ensemble des clauses à incidences monétaires. Les membres du comité de négociation estiment qu’il est impératif de connaître rapidement la position de la direction sur les demandes salariales.

La dernière date de négociation avant la période estivale est le 21 juin 2023.

31 mai 2023

BBQ et mobilisation du SPUQ

Le 31 mai avait lieu à l’UQAM un grand BBQ syndical. Lors de cette activité, le beau temps et la grande chaleur étaient au rendez-vous, ainsi que près d’une centaine de membres du SPUQ! Voir les capsules vidéos de cet événement ci-dessous :
Section INFO-NÉGO
31 mai 2023

BBQ et mobilisation du SPUQ

Le 31 mai avait lieu à l’UQAM un grand BBQ syndical. Lors de cette activité, le beau temps et la grande chaleur étaient au rendez-vous, ainsi que près d’une centaine de membres du SPUQ! Voir les capsules vidéos de cet événement ci-dessous :
Section INFO-NÉGO
31 mai 2023

Calendrier de mobilisation : dates et actions à venir

Télécharger le calendrier
30 mai 2023

Table de négo : mois de mai

11 mai 2023

Première rencontre d’une demi-journée depuis l’AG extraordinaire du SPUQ du 18 avril 2023.

En vue de cette rencontre, l’Université a fait parvenir au Comité de négociation du SPUQ, un document contenant leur position sur plusieurs clauses normatives. La rencontre du 11 mai a donc porté sur la présentation verbale de ces retours qui touchaient plusieurs sujets tels que les clauses liées aux définitions (ex : doyens, Chaire, etc.), la liberté académique, le CA, la CÉ, les demandes de promotions, le régime de perfectionnement et les congés sabbatiques, les activités professionnelles extérieures. Puis, le Comité de négociation du SPUQ a questionné la direction afin de connaitre le moment où un retour sera fait de sa part sur les demandes à incidences monétaires. Les représentants de la direction n’étaient pas en mesure de nous répondre à ce stade.

19 mai 2023                                                   

Lors de cette rencontre, l’Université a poursuivi la présentation de ses retours entamés lors de la réunion du 11 mai 2023. Somme toute, c’est une majorité de refus ou de contre-propositions qui, telles que soumises, ne sont pas jugées satisfaisantes pour le corps professoral. Toutefois, ces retours ont permis des échanges entre les parties et ont permis au Comité de négociation du SPUQ de préparer des retours en vue de la rencontre du 26 mai 2023. À nouveau, le Comité de négociation du SPUQ a demandé aux représentants de l’Université quel était le moment envisagé pour un retour global sur les demandes à incidences monétaires.

26 mai 2023

Rencontre d’une demi-journée pendant laquelle, les parties ont discuté plus amplement de la demande syndicale visant à retirer l’évaluation statutaire. Les données présentées par la direction quant aux résultats des évaluations statutaires révèlent que seule une infime portion du corps professoral a reçu une évaluation négative au cours des 7 dernières années. Le Comité de négociation a resouligné à quel point l’évaluation statutaire est un exercice chronophage et qui mobilise beaucoup de ressources internes. On a également rappelé que parmi les universités de même taille au Québec, il n’y a qu’à l’UQAM où les profs sont soumis·es à une évaluation à tous les 5 ans après avoir obtenu la permanence. Les discussions ont porté sur les moyens de s’assurer de repérer et de traiter les problèmes liés à l’exécution de la tâche professorale, et ce, en s’assurant de maintenir un bon climat de travail au sein des départements. Les parties ont discuté d’une piste de solution envisageable sur laquelle l’Université devra revenir prochainement. Lors de cette rencontre, le Comité de négociation du SPUQ a réitéré sa demande d’avoir des réponses sur le plan monétaire.

Deux rencontres sont à venir les 8 et 21 juin 2023. Les représentants de la direction ont mentionné au Comité de négociation du SPUQ que le recteur de l’UQAM, monsieur Stéphane Pallage, sera présent lors de la rencontre du 8 juin. Les parties aborderont alors notamment la demande visant à intégrer les maîtres de langues à la convention collective des professeur·es, l’enseignement en ligne, l’évaluation statutaire. Le Comité de négociation du SPUQ estime également qu’il est important d’avoir un retour sur le plan monétaire lors d’une de ces deux dernières rencontres avant la période estivale.

15 mai 2023

BBQ syndical et convivial – 31 mai 2023 – 12h30 à 14h30

Aller en haut de la page